Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Quand c'était "Mardi Gras"....

par Geneviève Cotty

publié dans Jadis et maintenant

                    Jadis.....

 

                    Mais, c'était quand jadis ? Déjà un certain nombre d'années...Il y a des mots qu'il n'est pas facile d'évaluer (ou plutôt, qu'on ne préfère pas évaluer !) Pour moi, jadis, c'était hier ? enfin quand j'allais à l'école, en robe courte et genoux à l'air...Je ne suis pas forte en maths, alors, à vous de jouer ! C'était quand j'étais jeune écolière... Il n'y avait pas de vacances de mardi gras; simplement, ce jour-là il n'y avait pas d'étude et très peu de devoirs à faire à la maison...Donc, sortie de classe à 16h30 et vite, vite, on se précipitait à la maison où notre mère avait préparé de la pâte pour faire des crêpes... On se pourléchait à l'avance ! C'était fête...Et nous trouvions, cadeau de ma mère, un masque de carnaval. Il y en avait à tous les prix mais ça, on s'en moquait un peu ! ce qui était important, c'était ce que le masque représentait ! Et la "peur" qu'on pouvait faire aux copains et même à nos parents....Il arrivait même qu'on s'affublait de vêtements qui "corsaient" l'impression de déguisement ! L'essentiel était de s'amuser entre nous ou avec quelques petits voisins...Et surtout, ce que nous attendions c'était la dégustation des crêpes ! Est-ce que on se contentait de peu alors ? Peut-être, mais nous étions heureux comme ça ...

 

                       Et mon père nous racontait le Mardi Gras d'antan, lorsqu'il était jeune et habitait à PARIS. Cela se passait avant la guerre de 1914...Le Mardi Gras était alors un grand jour de fête. Beaucoup de parisiens se déguisaient et il y avait des cortèges dans PARIS. C'était une fête populaire...Ceux qui n'étaient pas déguisés suivaient les cortèges et participaient avec bonheur à cette tradition ....

 

                        On savait que le lendemain, mercredi des Cendres, le carême commençait pour 40 jours. La viande était proscrite des repas pendant toute cette période, le mercredi et le vendredi. "On faisait maigre" dans toutes les familles catholiques. Petit sacrifice qu'on pouvait bien faire une fois dans l'année...Pendant l'occupation, alors que la nourriture faisait défaut tous les jours, l'Église avait autorisé le non respect de ce précepte...Et maintenant, qui en tient encore compte ?

 

                          Le Mardi Gras est toujours plus ou moins fêté, par tradition plus que par convictions ! Les temps changent...

 


Commenter cet article

Dan Jubert-Bizien 21/02/2012


Bonne nuit Geneviève. Ma maman nous faisait souvent des crêpes. C'est un doux souvenir

COTENTINE 22/02/2012


      Hum!    Quelle bonne odeur de fleur d'oranger s'échappe des souvenirs de MAGITTE!      Je n'ai pas souvenance de tels
moments dans mon enfance. Mes filles adoraient se déguiser,avec n'importe quel horripeau.Bâtons de rouge à lèvres et crayons à yeux étaient très utilisés! plus elles étaient laides,plus elles
étaient "jolies"! Copains ,copines ,partageaient la fête  .Crèpes au sucre ,crèpes confitures,la pâte à tartiner n'était pas née! mais que de bons moments avons nous passés! Mardi gras t'en
vas pas  ,,,,,comptine d'autre fois . Bonne journée à vous

trublion 23/02/2012


Comme pour  Pâques et Noél, la tradition est restée, mais sans l' esprit religieux !


Je ne crois pas que beaucoup fassent encore carême !


Il faut dire aussi, que les médias préfèrent parler du ramadan que du carême !

Françoise 24/02/2012


J'avais lu cet article mais j'avais oublié de commenter et  aujourd'hui, en voyant le petit mot de trublion, je me rends compte que c'est juste, on annonce Ramadam, jeûne, début et fin, mais
pas grand chose sur le Carême chrétien.


Est-ce parce qu'il n'y a pas assez d'intégristes catholiques pour faire parler d'eux ? Les Chrétiens sont sans doute trop démotivés et trop "tièdes".


Bonne journée, Geneviève. A bientôt.