Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La mode des "lolitas"....

par Geneviève Cotty

publié dans billet d'humeur...

                     Dénoncée par un rapport parlementaire...

 

                     Quelques jours avant Noël, j'avais écrit un article intitulé "Prière d'une petite fille", dans lequel il était question de ces petites lolitas, très jeunes mannequins maquillées, bichonnées, pomponnées, pour le plaisir de qui ? Un plaisir, peut-être même pas...Pour une gloire factice, mais là aussi de qui, à moins que ça ne soit que par intérêt ? Allez savoir...

 

                      Cette prière, je la rapporte ici :

 

                                              "Père Noël, toi qui vas venir m'apporter des cadeaux de petite fille, pourrais-tu apporter aussi à toutes les mamans des idées de "maman"...Moi, je ne veux pas grandir trop vite...je veux profiter de mon enfance, jouer comme une enfant et m'habiller comme une enfant...Je crois que beaucoup de petites filles sont comme moi. Nous n'avons pas envie d'être trop vite des adultes...ils ont trop de soucis ! Et puis, le maquillage ce n'est pas fait pour nous. Nous avons encore une si jolie peau fine. En plus, ça nous donne mauvais genre comme disent les vieilles personnes...Pour nous, notre vie est encore à construire...il nous faut aller à l'école pour apprendre et surtout pas pour trouver "un fiancé" dès maintenant ! Nous voulons laisser cette recherche à nos aînées...Nous avons autre chose à faire de beaucoup plus important : apprendre à devenir une femme et une future maman qui élèvera bien ses enfants en les éduquant normalement...Il paraît que nous avons une âme, alors je voudrais qu'elle soit belle.."

 

                       Et voilà que nous apprenons ce jour, par médias interposés, que cette mode des lolitas vient d'être dénoncée par un rapport parlementaire .... Des voix s'élèvent, dont celle-ci les appelant "friandises sexuelles"....En sommes-nous arrivés là ? Des friandises, on les offre à ceux qui les aiment, ou pour appâter "le client" ! Qui veut-on appâter ? et surtout pourquoi ?

 

                       Les médias en parlent...pour une fois, tant mieux !

Commenter cet article

Françoise 07/03/2012


De retour à la maison, 30° à la descente de l'avion.


Ce soir une visite rapide sur votre blog et les précédents commentaires. Je me souviens très bien de votre article en décembre et comme vous je déplore cette hypersexualisation des petites
filles. La paire de gifles aux mères (voire un coup de poing dans la figure des pères qui cautionnent ça) me parait une excellente idée. Qui sera le "vengeur " ? Pourquoi faut-il légiférer sans
cesse pour pallier les inconséquences des individus ?


Nous sommes de plus en plus infantilisés et la loi ne protège plus, elle dit, elle interdit puis c'est tout. Combien d'interdictions ne sont pas respectées ? Interdire ces manifestations et ne
pas en parler dans les médias, c'est peut-être la solution mais ...combien vont invoquer une atteinte à la liberté, oubliant que les parents ont un devoir d'éducation et de protection de leurs
enfants ?


Bonne soirée quand même.


Bisous, Geneviève.


 


 

COTENTINE 07/03/2012


    OTEZ MOI D'UN DOUTE?????de la  violence, chez la douce MAGITTE   :coups de poings ,gifles.....incitation à la violence!   ou vais je trouver la
quiétude?(plaisanterie sur un sujet tres grave)

COTENTINE 07/03/2012


       à lire au second degré,ce méchant commentaire

Martine Réunion 07/03/2012


Je ne dirai pas grand-chose de plus que les "commentateurs" précédents  Je me souviens de votre article. Je n'ai pas vu l'émission mais ce problème a été soulevé dans d'autres médias.
Quelles peuvent-être les motivations de ces parents, complèement irresponsables ???? Des motivations qui ne servent pas la cause des fillettes, des femmes qu'elles deviendront, qui encourage une
mauvaise image de la sexualité.....Quelles qu'elles soient, ils ont grandement besoin d'un "traitement" efficace. Celui préconisé par Véro me paraît adapté
Laissons aux enfants la possibilité de vivre une véritable enfance. Que chaque étape de leur jeune vie soit vécue normalement...
Ce qui me désole, c'est qu'on en arrive à légiférer, encore une fois, sur un sujet qui pourrait être traité de toute autre manière.


Bonne soirée Geneviève. Pensées d'ici.

COTENTINE 08/03/2012


       Les mairies,les associations, l la DASS,toutes ces personnes sont informées de ces concours.   Et si ces parents  indignes étaient passibles
d'une bonne amende pour abus de faiblesse ou abus d'autorité?  ET  les allocations familiales? que font'elles? il existe déjà une loi dans ce domaine pour manquements à l'obligation
scolaire moralité: l'étendre à toutes ces ""familles"sans  moralité.